Cette stratégie vise une gestion intégrée des ressources en eau afin d’atteindre les objectifs économiques sociaux et environnementaux au niveau mondial.  Divers diagnostics ont donné lieu à une planification de nouvelles normes et guides techniques.

Perte d’eau

Globalement 45 millions d’eau m3 sont perdus quotidiennement dans les pays en développement, ce qui représente une valeur économique supérieure à       3 milliards de dollars par an. En économisant la moitié de ces pertes, il est possible de fournir suffisamment d’eau à 90 millions de personnes.

La future norme ISO 24528 établit des lignes directrices pour réduire les pertes d’eau dans les systèmes d’approvisionnement des villes.

Eau potable

Aujourd’hui  5,2 milliards de personnes utilisent un service d’eau potable géré en toute sécurité c’est-à-dire disponible sur place et à la demande, et non contaminée.

ISO 24512 encourage la fourniture de services d’eau potable accessible à tous.

Par contre, 1,8 milliard de personnes utilisent une source d’eau potable contaminée par des matières fécales, ce qui expose au risque de contacter des maladies.

La future norme ISO 30500 vise à promouvoir de nouvelles solutions, comme l’assainissement autonome.

Irrigation

L’agriculture représente 70% des prélèvements mondiaux d’eau.

L’ISO 16075-1 établit des lignes directrices pour l’utilisation des eaux usées traitées en irrigation. Conçue en pensant aux cultivateurs, la norme fournit l’information concernant la qualité de l’eau, les types de cultures susceptibles d’être irriguées, les risques dont il faut avoir conscience, les réseaux de canalisation, les réservoirs. La norme aide à exploiter de façon optimale cette ressource riche en nutriments qui permet de remplacer les engrais.

Désertification

Selon des projections sur le changement climatique, entre 24 et 700 millions de personnes seront déplacées dans certaines régions arides et semi arides d’ici à 2030 du fait de la rareté de l’eau.

ISO 14055-1 aide à établir de bonnes pratiques pour combattre la dégradation et la désertification des terres.

Empreinte d’eau

La demande mondiale d’eau (en termes d’eau prélevée) devrait augmenter de 55% d’ici 2050 en raison principalement, de l’industrie manufacturière.

La norme ISO 14046 aide les entreprises à évaluer leur empreinte eau.

Pollution industrielle

Les activités industrielles ont un impact significatif sur la disponibilité et la qualité de l’eau rejetée dans l’environnement.

La future norme ISO 22524 propose u plan pilote pour les installations de traitement des eaux usées industrielles dans la perspective de leur réutilisation.

Eaux usées

Dans le monde, 80% des eaux usées retournent dans l’écosystème sans être traitées ou recyclées.

ISO 24516-3 sur les réseaux d’assainissement aide à mieux gérer les actifs en eau.

 

Assainissement

68% de la population mondiale ont accès à des services d’assainissement de base.

ISO 24521 établit des lignes directrices pour la gestion sur site des services d’eaux usées domestiques de base.

 

En Tunisie, la qualité de l’eau et la protection de l’environnement ont été appréhendées par la normalisation il y a déjà une trentaine d’année.

Un travail important a été réalisé au sein de 6 commissions techniques spécialisées, les plus connues étant la CT09 Qualité des eaux et la CT106 Protection de l’environnement.

Ainsi les spécifications techniques  des eaux potables et usées, les boues des ouvrages de traitement des eaux usées urbaines, la qualité du sol et de l’air ont fait l’objet de consensus et sont quotidiennement vérifiées par des laboratoires  étatiques, en particulier le Laboratoire Central d’Analyses et d’Essais pour les eaux potables et le CITET pour les eaux usées. Ces derniers appliquent des protocoles d’analyses accrédités par le Conseil National d’Accréditation, TUNAC.

Ce qui manque c’est cette gestion efficace des ressources en eau en mesure d’éviter les gaspillages de  l’eau, la pollution industrielle et d’assurer une meilleures efficacité de l’assainissement des eaux urbaines.

Cette stratégie de l’ISO, fournit les solutions technologiques et managériales pour atteindre cet objectif.

 

2018-01-15

Source : ISO Focus N°126

L’ISO décline sa stratégie de gestion de l’eau pour la décennie 2018/2028

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *